Jibrile est une revue de critique littéraire et politique, au sein de laquelle cohabitent analyses de fond et parole pamphlétaire, argumentation cohérente et implication personnelle. Elle a vu le jour en mai 2003, à Liège en Belgique. Elle est dirigée par Frédéric DUFOING (philosophe et politologue) et Frédéric SAENEN (Agrégé en langues et littératures romanes, auteur et critique).

Le « programme de travail » des directeurs de Jibrile, envisagé comme un baroud d’honneur intellectuel, pourrait tenir en quelques phrases : critique de la (post)modernité, du technologisme (et de sa logique), de l’Occident en tant que projet d’autocréation de l’homme, que processus de déréalisation et que système d’oubli de l’altérité ; défense de la liberté comme système de refus du pouvoir et recherche de l’humilité, de la droiture morale comme de la frugalité matérielle ; défense de l’humanité contre l’humanisme, donc de l’humanité contre ce qui, sous prétexte de l’améliorer ou de s’approprier ses origines, la contrôle ou la détruit.

Jibrile se veut rigoureuse, documentée et ouverte sur le monde. Elle revendique également le droit à la colère quand il s’agit de dénoncer ce pour quoi elle n’a aucune tolérance : le système de mauvaise foi de l’époque où nous vivons et le flou des raisonnements, première arme de l’arbitraire du plus fort.

***